image

Mon pays
Je dévore des yeux ces si beaux paysages
Des côtes de Normandie aux rivages de Provence
Je ne me lasse pas de tourner toutes les pages
De notre cher pays qu'on appelle la France.
Des sommets enneigés de nos Alpes si fières 
Aux courbes arrondies des volcans endormis
Des plaines riches en blé de notre riche Beauce
Aux plateaux désolés de nos sauvages Causses
Des vallées alluviales à la terre fertile
Ou le cours paresseux de grands fleuves endormis 
Trace des méandres autour du grand Paris,
Aux gorges encaissées de mille torrents fébriles
Des vignes de Champagne aux coteaux de Bourgogne
Des vignobles bordelais aux côtes du vieux Rhône 
Des vignes de l'Anjou aux vieux crus de Cognac
Des vignes de Cassis à celles du Languedoc
De Lille dans les Flandres à Bordeaux sur Gironde
De Strasbourg l'alsacienne à Nice ville du monde
De Marseille en Provence à Rennes en Bretagne
De Toulouse la cathare à Lyon la rhodanienne
 
De nos châteaux perchés à nos clochers dressés 
Des cathédrales immenses à nos musées comblés 
De nos arts culinaires, traditions millénaires
De ce goût pour la vie, à cette envie de plaire.
Je savoure la chance dans mon si beau pays
D'y goûter une paix au fond de ses campagnes
D'y trouver en tous lieux des sources de ce calme
Qui me font tant de bien de retour à Paris.
Je joue avec sa langue, et ses mots pour chanter
La beauté de la vie, l'amour des belles choses
La grâce de nos femmes, le velouté des roses
Le combat des idées et pour la dignité.
Et puis il y a la fierté que nous devons garder
D'être aux yeux du monde pays de liberté 
Pour cette République que nous devons aimer
Pour l'exigeante devise dont on s'est réclamé.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves