image

Soldat perdu

La pluie fait mille rayures, éphémères et fugaces
Sur un ciel bien trop paisible pour s'inquiéter des menaces
Mais tes larmes m'égratignent, elles sont amères et lasses
Si c'est la peur qui t'a blessée, au pardon laisse une place.
Les cris et les hurlements, ne m'ont jamais dérangé 
Mais tes sanglots retenus, je crois qu'ils vont me changer
La vie dure que j'ai connue, m'a insensibilisé
Tes larmes de détresse je ne puis les mépriser.
Je suis ce soldat perdu, cet ancien gamin des rues
Que vous avez tous connus, que vous avez déjà vu
La brute que l'on envoie, dans les plus durs des combats
Pour que pour vous il nettoie, tout ce qui gêne ici bas.
Derrière cette armure, il y a un cœur qui bat
Tu as touché la corde, qui a réveillé je crois
Le reste d'humanité, qui dormait au fond de moi
Maintenant je suis éveillé, et je dois porter ma croix.
Les bombes font un fracas en tombant autour de nous
Mais je te fais dans mes bras, un nid je me fais tout doux
Apaise à présent ton cœur, il est fini ton malheur
J'ai enfin un but sur terre, c'est de faire ton bonheur.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves