07 février 2016

Désolée

Désolée  Dans la salle immense des espoirs perdus On entend les échos des choses disparues Y résonnent les souvenirs des scènes d'autrefois Quand dans leur avenir les hommes avaient foi. L'arène grandiose des fêtes de jadis N'accueille plus les foules des événements  Y subsistent pourtant quelques traces de sang Sur les murs, qu'ont laissées, d'eux mêmes, les hardis. Des autoroutes vides venues de nulle part Mènent à des horizons où personne ne part Des cheminées d'usine semblent des obélisques Dressés... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2016

La vieille cloche

La vieille cloche Comme une cloche esseulée  Là tout en haut du vieux clocher Tu auras beau sonner toujours Donner le son de tes amours Mais si personne ne l'entend Le gros bourdon de ton plain chant À quoi donc sert de résonner Dans le village abandonné. Tu rythmais il y a longtemps La vie des gens dans la vallée Ils sont tous partis à présent  De cet endroit trop isolé. La vieille église se tient dressée  Quand autour maisons s'éboulaient  Ce lieu réveille bien des craintes Au son... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2016

un jour, petit, je te dirai

Un jour petit Un jour petit je te dirai D'où tu viens et qui tu étais Mais tu dois encore grandir Pour comprendre ce que je dis Un jour petit j'oserai peut être Évoquer tout ce que tes ancêtres  Ont pu faire de merveilleux  Mais aussi fait de si terrible. Un jour je te raconterai Le monde comme il était Ce beau jardin d'éden Qu'était alors cette terre. Un jour petit je t'expliquerai  Pourquoi tu ne peux enlever Ce vêtement tellement épais Qui protège ta peau sensible Un jour petit tu le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2016

Dans ma machine

Dans ma machine Parfois tu vois je m'imagine Dans une drôle de machine A la conquête des étoiles Vers la où j'ai mis la voile Je serai le capitaine du bord Il y aura que nous à bord Quand on voudra virer de bord On s'aimera mille sabords Toi tu seras la princesse Je t'ai enlevée en détresse Et je le sais je le confesse On se sera mariés sans messe. Notre vaisseau traversera Les galaxies, la voie lactée Il dira bonjour aux comètes Aux météores qu'il croisera Dans l'espace nous serons bien Et quoi que ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]