image

image

Jardins

Jardin, la vie est un jardin
Fort bien entretenu pour certain d’entre nous
Un peu plus en fouillis pour beaucoup d’autres fous.
Jardin, la vie est un jardin
Des allées au cordeau, et de jolis plans d’eau
Ou des sentiers tordus et des buissons en trop

Jardin, la vie est un jardin
J’y vois de très beaux cygnes, y a plein de chants d’oiseaux
J’aperçois mauvais signes, partout de noirs tombeaux
Jardin, la vie est un jardin
Des couples s’y promènent, des bancs pour leurs amours
Des ombres y projettent de bien sinistres jours

Jardin, la vie est un jardin
Au bout est un château, la cour y fait le bal
Quelque part une tour, le bruit est infernal
Jardin, la vie est un jardin
On s’y promène au gré de ses rêves d’amour
On s’y égare effrayé, quand va tomber le jour

Jardin, la vie est un jardin
Il y a ceux qui l’entretiennent avec l’espoir d’y flâner
Et ceux qui le négligent, sans y être allés
Certains ont de la chance, ils le trouvent tout fait
Pour d’autre une galère, tout à débroussailler.

La vie est un jardin
Que l’on soit muscadin ou que l’on soit gandin
Qu’on soit un aigrefin ou un petit pantin
La vie est un jardin
Que l’on soit un coquin ou pourquoi pas un saint
Que l’on boive du vin ou du sirop de thym.

Pierre Boutet​

Tois droits reserves