Bergère

Quand on la voit bouger, sa grâce naturelle
Imprègne jusqu'au moindre de ses gestes si fluides
Elle est aérienne autant qu'elle est languide
Elle se meut en souplesse et elle est si belle.

Refrain
Vous ne le croirez pas, elle garde des moutons
En haut d’une colline ou au fond d’un vallon
Quand elle évolue dans ce pauvre décor
Elle semble y dégager comme des rayons d’or

C'est une femme simple, elle a l'air d'une reine
Elle se montre accessible, avec de la réserve
A toujours le sourire, mais rare est sa verve
Dans tout ce qu'elle fait elle est souveraine.

On n'ose lui parler qu'avec un grand respect
Quand sur vous elle pose son regard doux et clair
On se sent si petit ,on se garde d'être fier
Ses habits eux sont sobres et sont très bien coupés.

Refrain

Pas la femme dont on rêve, celle parfois qui visite
Le temple de nos nuits, elle est femme trop parfaite.
Comment imaginer de la déshabiller
Je crois qu'on en rougit à la seule pensée.

Un prince ou un roi, peut être un troubadour
Pourrait trouver l'audace de lui faire la cour
Peut être qu'elle attend cet être singulier
Qui de cette bergère, fera sa dulcinée.

Refrain

Pierre Boutet​
Tous droits réservés