Sans

Fotolia_3267607_XS_1

Voyez ce petit chat il fait des entrechats
Il fait des bonds partout, il court dans la maison
Ses patrons endormis, le chaton s'amusa
Avec une pelote trouvée dans le salon.

voilà qu'il la bouscule, elle se débobine
Le chaton s'y emmêle et puis il se débine
Entraîne avec lui la laine qui défile
Bientôt dans le salon là où il se faufile.

Le nom de ce chaton, c'est le petit Léon
Il est rond et bien doux, on le trouve mignon
Quand le matin madame entre dans le salon
Elle tombe empêtrée, par terre de tout son long.

Léon s'est bien caché sous un vieux canapé
Il sait bien que madame elle est très contrariée
Il se recroqueville et il fait le dos rond
Voyez le garnement, voyez le polisson.

Madame se relève,elle n'a pas grand mal
Elle voit partout la laine comme toile d'araignée
Dans la pièce entière et sur le canapé
Elle se met à rire car ce n'est pas banal

De voir un chaton faire un travail d'araignée
Elle aime son chaton, elle peut lui pardonner
La pelote de laine elle pouvait la ranger
Mais le petit Léon il est vraiment aimé.

Alors elle l'appelle non pas pour le gronder
Lui montre une écuelle avec un peu de lait
Petit Léon se calme, il se fait câliner
Vite tout rentre dans l'ordre, la pelote rembobinée.

Morale : quand faites des bêtises, même sans faire exprès
Si elles ne sont pas graves vous ne serez punis
Car tous ceux qui vous aiment sauront bien préférer
Votre bonheur sur terre que vous voir dans l'ennui.
Veillez un peu quand même à pas exagérer,
Car même s'ils vous aiment, ils sauront vous gronder.

Pierre BOUTET

Tous droits réservés