En des temps reculés, était une créature
Etait ce une rumeur ou était ce un monstre
D'os et de chairs bâti, ou matière à émoi
De quoi qu'elle fut faite,elle suscitait l'effroi.

Dans les campagnes alors chacun vivait au mieux
Dans des fermes isolées, distantes de bien des lieux
Quand un drame arrivait, l'histoire était contée
Maintes fois colportée et souvent déformée

La bête du Gevaudan en est un bel exemple
Pour certains c'est un loup, pour d'autre c'est un fou
Le roi même envoya des régiments de gardes
Pour garder le contrôle d'une histoire qui s'égare

Théorie du complot d'un régime menacé
Pour prendre le contrôle d'une province agitée ?
Quelque bête exotique échappée d'une cage
Importée par un noble au retour d'un voyage ?

En l'absence de preuves, toutes explications
Peuvent faire écho à toute divagation.
La faiblesse alors des communications
N'était pas favorable à bonne information.

Des dizaines de loup on tua sans regrets
De quelques paysans on pu faire procès
Des rapports très savants furent alors rédigés
des enquêtes multiples furent diligentées

Aussi brutalement qu'elle était apparue
La bête si célèbre tout soudain disparu
Ce qui est bien certain, de l'histoire en aval
Resta pour bien longtemps un fort pouvoir royal.

Les loups des temps modernes eux sont bien reconnus
Ils ont figure humaine, des sables sont venus
Là où est le mystère, là où est la question
Pourquoi ils nous agressent, pourquoi cette éruption ?

Les pays qui inspirent toute ces agressions
Se trouvent être aussi la source du pétrole
Alors on s'interroge avec obstination
Qui intérêt a donc à en prendre contrôle ?

En dépit de l'époque qui voit l'information
Inonder en tous temps et à toute vitesse
nos vies qui sont poussées à questionner sans cesse
Je crains que nous n'ayons réponses à ces questions.

Le bête du Gevaudan reste dans notre histoire
Comme un événement intrigant mais sans suite
L'avenir le dira si les loups d'aujourd'hui
Disparaîtront un jour sans avoir tout détruit.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés