Il est un grand secret je vais vous le livrer

Celui d'un vrai trésor de tous est à portée

Il brille comme l'or il n'est est pas moins beau

Alors que l'or réveille dans les yeux de beaucoup

Des éclats très malsains , des lueurs très avides

 

Celui dont je vous parle quand on le met au cou

Il ne suscite pas chez ceux qui lors l'admirent

Ni d'envies de combat, ni de pensées cupides

Ils n'ont plus qu'un envie que leurs belles se mirent

En fassent des sourires, leurs cœurs restent limpides.

 

L'or que vous connaissez, il a sur lui du sang

Il est parfois extrait en viol de la nature

A coups de pollution, de tonnes de mercure

Celui dont je vous parle c'est une autre aventure

De cultures il provient son origine est pure

 

Si c'est de la beauté qui d'abord vous attire

Sachez qu'avec cet or vous serez bien comblé

Si c' est la rareté, alors je vous l'assure

Vous serez satisfait, unique dans la nature

Car cette plante ne naît qu'en un point du Brésil

 

Investir dans cet or, pari gagnant-gagnant

D'un coté paysans qui cultivent leurs champs

De l'autre vous et moi, qui veulent faire présents

Cet or n'a pas de sang n'a pas fait de victime

Pour l'extraire ici il n'est besoin de crime

 

En faire don ou présent, c'est un acte insigne

Et bien des paysans eux pourront vivre dignes.

Il est beau et il vient d'Amérique latine

Il peut accompagner vos pensées très intimes

Offrez à vos amours cet or qui vous fascine.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés