Elle était attendue, elle était espérée
Qu'y a-t-il de plus beau que neige en janvier ?
Le matin, de bonne heure, en ouvrant les volets,
Le manteau de lin blanc était partout posé.

Un soleil irradiait à travers les nuages
Ses rayons argentés et dorés caressaient
Les contours adoucis des monts immaculées
Tout semblait en suspens dans ce beau paysage.

Tout ressort bien plus beau sous ce couvert de neige
Elle semble posséder un pouvoir singulier
Et ce bien au contraire d'une uniformité
Elle souligne bien, le propre de chaque chose.

Elle réveille en nous des joies ressuscitées
Puisées depuis l'enfance dans des gestes familiers
Prendre poignée de neige et puis bien la presser
Former alors bien vite des boules à lancer

Accumuler des mottes et puis bien les tasser
En les superposant faire un joli bonhomme
Que l'on habille bien et puis que l'on couronne
D'un tout petit chapeau, avec un très gros nez.

Alors on prend sa luge, on glisse comme des fous
On se roule dans la poudre, on a le rouge aux joues
Quand la neige s'infiltre dans nos blousons ouverts
On pousse de petits cris face aux vents d'hiver.

Quand on revient chez nous, on tape bien nos bottes
On se blottit bien tous autour de la grand hotte
Un bon feu ronfle là, qui vite nous réconforte
Puis on se rassasie avec pain et compote.

Elle était attendue elle était espérée
Qu'y-t-il de plus beau que neige en janvier ?
L'hiver est arrivé, avec tous ses cadeaux
Nous nous en réjouissons, comme ce temps est beau !

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés