J'ai parcouru ce monde, y ai vu tant et tout
Des cités, des forêts, des océans, des dunes
Ces étranges lagunes si glauques sous la lune
Ces ruelles perdues dans des villes de fous

Toujours en solitaire

J'ai arpenté la terre, j'y ai vécu partout
J'ai rencontré des peuples bien au delà de tout
Des peuples cannibales mais doux comme des gosses
Et des civilisés, mais aux mœurs si féroces

Toujours en solitaire

J'ai connu bien des femmes, par bonheur sont partout
J'en ai vu de si belles à tomber à genoux
Aussi de bien étranges, et aux cheveux oranges
J'ai vécu avec elles, à chaque fois je change

Toujours en solitaire

J'ai lu tous les codex qu'on a écrit partout
J'en ai vu de très sages, d'autres sont prêts à tout
Il en est des stupides, et d'autres très inspirés
Les hommes ont partout, cherché à tout régler

Toujours en solitaire

Je suis rentré chez moi, dans mon si cher pays
Ceux que j'y connaissais, avaient tous disparu
J'ai arpenté les champs, j'ai parcouru les rues
J'ai bien dû me résoudre à poursuivre ma vie

Toujours en solitaire

Pierre BOUTET

Tous droits réservés