Bien conçues pour rejoindre
Trajectoires lointaines
Météores mystérieux
Les sondes planétaires

Volent au dessus de nous
Leur ballet de métal
Car elles sont spatiales
Elles sont un pari fou.

Des savants sont lancés
Dans cette course folle
Qui un jour insensés !

Nous conduira au pôle

jusqu’à l'étoile du nord
Qui n'est qu'un beau décor.

Qui vaut peut être de l’or

Sans doute un nouveau port ?

Qui n'a pas de ces rêves
Peut il avoir l'espoir ?
Sans de belles chimères
On reste dans le noir.

Pierre BOUTET

Tous droits réservés