Il enveloppe tout dans son cocon de gaze
Parfois laisse entrevoir des bribes du passé
On ne sait donc plus trop dans laquelle des cases
Réside les souvenirs ou nos vieilles pensées.

Le miroir éclaté de nos chères mémoires
Renvoie plus qu'à son tour un peu de nos histoires
Pour dérouler à fond, et toutes ses bobines
Il ne laisse qu'un fil sur lequel on s'escrime.

Dans nos têtes remplies au terme de nos vies
Quelqu'un y a placé, je crois bien une gomme
Afin que nous ne puissions faire la quête en somme
De nos moments passés, les boire jusqu'à la lie.

Quand je serai bien vieux, lassé et sans projets
Je chercherai bien fort dans les replis du temps
Les moments chers d'alors, la vie fusait à jets
La jeunesse était à moi et éternellement.

L'oubli fait des ravages dans nos mémoires brisées
Il détruit les passages après qui nous courrons
Et laisse en revanche bien des détails sans noms
Se riant de nos vies, histoires écrasées.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés