La vie qui y foisonne sans arrêt, sans repos
A ses lois est soumise, elles sont sans appel
Tant qu'elle les respecte, le temps est éternel
Si elle s'en écarte, elle y jouera sa peau.

Des lois de la nature les hommes s'en absolvent
S'ils font avec mesure ce genre de sacrilège
La nature est bonne mère, elle a ce privilège
Il se peut bien qu'alors ce problème elle résolve.

S'ils s'en écartent trop, s'ils oublient son tempo
La nature est cruelle, ils paieront leur écot
Mais de quelle manière ils ne savent pas trop
La nature est patiente, elle fait pas de cadeaux.

Nature tu es belle, nous te devons respect
Nous sommes une parcelle de ta complexité
Nature tu rappelles que tu es exposée
Par toutes les erreurs que l'homme a osées.

Nature tu es belle, on t'a toujours chantée
Mais es tu éternelle cela n'est pas acquis
Tu as dans tes entrailles comme une maladie
Je crois qu'elle a pour nom, hélas, humanité.

Pierre BOUTET

Tous droits réservés