Doucement elle glisse sa main dedans la mienne
Elle m'envoûte les sens par sa grâce aérienne
Les tons très subtils de sa voix qui m'entraînent
Dans les rêves les plus fous, là où mon désir traîne.

Son corps qui me frôle provoque mon émoi
Son parfum léger flotte dans l'air si calme
Elle m'a conquis, elle est dans mon âme
Fini le combat, ai je encore le choix ?

Elle l'air de rien, continue sa route
Sûrement pour elle il n'y a plus de doute
Son petit manège, sa conduite exquise
Sa nouvelle proie, elle est toute conquise.

Elle me rangera dans sa collection
Amoureux transis, mâles à étreindre
Sa spécialité est dans les passions
Qu'elle va susciter, mais jamais éteindre.

Cette femme fatale est bien délectable
Cette amoureuse est combien précieuse
Je suis prisonnier, serais je capable
De m'en éloigner, sans qu'elle soit furieuse.

Dans sa prime jeunesse un bel inconnu
A pris sa faiblesse, en a fait l'abus,
Alors elle se venge de cette traîtrise
A son tour aux mâles, impose sa maîtrise.

Lors ma seule chance d'échapper au piège
C'est de bien l'aimer, d'apaiser sa fièvre
Son mépris, sa haine j'en ferai le siège
Elle s'apaisera, entend ma prière.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés