12 décembre 2015

Nouveaux horizons

Lâcher la proie pour l’ombre, en ces heures si sombres On ne peut qu’hésiter, on est tous à la peine Pourquoi nous accrocher à nos vieilles rengaines A nos slogans désuets plongés dans la pénombre.   Les principes sur lesquels nous nous sommes basés De toute éternité pour nous développer Ont atteint leurs limites et mêmes dépassé Ils conduisent à présent tout droit dans le fossé.   Mais voilà parmi nous hélas les mieux dotés Les grands et les puissants et les plus fortunés Veulent jouer la montre et encore goûter... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2015

Moby Dick

Ma peine est immense et mon cœur est serré Le vertige me prend quand je pense à sa perte Moby Dick la baleine aujourd’hui a péri.   Même si sa survie était artificielle Dans ce grand bassin où on l’avait gardée Même si elle était dernière de son espèce   Même si on savait qu’il était temporaire Ce dernier souvenir de ce qu’était la terre Même si elle n’était qu’en sursis parmi nous.   Mes regrets se réveillent devant ce beau gâchis Je me souviens du temps où nous étions bénis D’habiter un pays tout vert et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Festin

Attablés tous autour ils contemplent les richesses Etalées sous leurs yeux qu’ils veulent dévorer La corne d’abondance ne cesse de couler Chacun en veut sa part et entend la gagner   Avides ils regardent la mer immense et calme Dans ses eaux insondables ils veulent aller chercher Des nodules innombrables dont ses fonds sont jonchés Pour souiller croyez moi, ils remportent la palme.   Cupides ils lorgnent sur les plaines fertiles des sous sol innocents ils vont extraire de l’huile et des gaz, des minéraux si rares... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Contre toute raison

La lune qui brille dans l'eau du vieux lavoirUn chien aboie dans la tranquillité du soirDes crapauds essoufflés font entendre leur voixLes hommes rentrent alors, car dehors vient le froid. Des chaumières endormies dans de maigres villagesDes champs bien labourés alignent leurs sillagesDes vaches bien serrées sous les planchers de boisDes bûchers bien garnis en prévision du froid. Des campagnes paisibles où règne une loiIl faut survivre encore et encore cette foisA ce terrible hiver qui s'abat chaque foisA ce terrible froid qui nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Métaphysique

A l'infini de toutes choses, est ce le vide qui s'impose Aux confins de nos connaissances, y aurait t il une naissance ?Après que nos questions sont restées sans réponsesFaudrait il pour autant, que chercher on renonce ? L'homme est ainsi fait, qu'il pose toujours questionsSur la vie, sur les choses, sur le temps sur l'espaceMais il n'est pas de jours pourtant qui ne se passeSans que sur ses travers, il ne fasse l'impasse. Le monde mystérieux qu'il doit interrogerPlus que ce qui l'entoure, c'est lui même en premierC'est son... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]