10 décembre 2015

Humanité devant le choix

Humanité tu es si fière Humanité tu es un cancer Humanité tu prolifères Humanité vois la biosphère !   Humanité tu m'atterres. Humanité tu as vécu Sans conscience que tu es nue Humanité si tu continues Sur cette voie tu es perdue Humanité tu vas vers l’inconnu ? Humanité tu te promènes Humanité où tu nous mènes ? Humanité tu étais reine Humanité tu es a la peine Humanité tu es une gêne ! Humanité tu psalmodiais Croissez, multipliez Conquérez, consommez Gaspillez, polluez. Humanité c’est assez ! Humanité tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2015

Lumière

Elle est souvent ténue, parfois éblouissante Comme une délivrance qui naît et puis qui monte Elle porte sa flamme à quelques pas à peine Ou elle inonde l’espace pareille à une reine.   De nos prières constantes toujours nous l’appelons Elle brille dans le ciel fière comme un Apollon Quand elle décline enfin comme à la fin du jour Nous tremblons que demain elle ait quitté son cours.   Si l’invention du feu nous fut bien profitable Ce n’est pas seulement pour bien cuire nos viandes Car c’est bien la lumière qu’il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Balance

Je n’aime pas la mièvrerie, celle qui par trop enjolive De couleurs pastels, de rubans Des photos d’enfants blonds et blancs.   J’aime le beau, le grand, le vrai Quand il sert bien la vérité J’aime dire des choses tendres Quand cela sert à nous détendre.   Je n’aime pas faire joli Dans le seul but d’être agréable Je n’aime pas être poli Quand il faut renverser les tables.   J’aime les mots quand ils défendent Mieux que les actes méprisables Les idées dont nos vies dépendent Et visent bien les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Ombre

Une ombre descend comme un manteau Elle couvre tout comme une peau Tout s’assombrit à mille lieux Déjà tout nous semble plus vieux.   Les maléfices couvent sous la cendre Et nos espoirs sont tous à vendre Les artifices l’ont emporté Les charlatans ont tout gagné.   Comme un couvercle sur nos têtes La liberté part en exil Mais enfin sommes nous tous bêtes Pour précipiter ce péril ?   Bien des faux pas nous avons fait Mais celui là sera fatal Nous ne pouvons être parfaits Mais ne pouvons danser ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]