09 décembre 2015

Alertes

De fortes alertes en scènes folles De conférences qui vous affolent Frères humains je vous l’assure   Vous rêvez fort   De mises en garde en mises en garde De catastrophes que l’on regarde Frères humains oui si ça dure   C’est votre sort.   De mois en mois, d’années en chaîne Dans la spirale qui vous entraîne Frères humains même si c’est dur   Vous avez tort   De guerres en guerres, en vains conflits A la vitesse des phénomènes, pourquoi on nie Frères humains vous n’êtes pas mûrs ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2015

Engagement

A bout de temps, à bout de souffle, Quitte donc tes pantoufles A force de rage, à force d’efforts, Tu trouveras un trésor A moins de vouloir, à moins de pouvoir, Tu connaîtras le sort D’un homme sans un but qu’emporte le moindre souffle.   A te plaindre ainsi, à geindre jour et nuit, Tu t’épuises A regarder sans cesse, un passé que tu traînes, Tu t’enlises Cherche donc la lumière et quelle que soit ton église Et quels que soient tes doutes Tu dois croire en ta chance, c’est toi seul qui décide.   A craindre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Carnaval

Les gais bouquets qui ornent les tombes De nos amours partis dans l’ombre Comme les regrets qui nous obsèdent Nous rappellent nos actes manqués.   Les gais rubans que l’on accroche aux portraits des chers disparus ne nous font ils pas le reproche de ce que nous avons tous tu.   La joie forcée qui nous entraîne Les jours de fête imposées Ne cache-t- elle pas la peine Que nous avons d’avoir composé.   Les larges sourires que nous offrons Aux inconnus que nous croisons Ne font ils pas un peu affront A ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Eléments

L’onde frémis quand tu la frôles Du bout de la rame posée sur l’eau Son âme tremble quand tu l’adores Par ton silence et par tes mots.   Le ciel flamboie sur l’horizon Soleil couchant couleur tisons Son cœur s’enflamme à te comprendre Brûlant d’une passion de cendres   La terre s’ébroue sous les volcans Lorsque son cœur explose de joie Son corps se ploie sous ton empreinte Lorsque tu noues fort ton étreinte.   Le ciel est dur lorsqu’il foudroie De ses éclairs la terre entière Son amour est pur quand tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]