L’onde frémis quand tu la frôles

Du bout de la rame posée sur l’eau

Son âme tremble quand tu l’adores

Par ton silence et par tes mots.

 

Le ciel flamboie sur l’horizon

Soleil couchant couleur tisons

Son cœur s’enflamme à te comprendre

Brûlant d’une passion de cendres

 

La terre s’ébroue sous les volcans

Lorsque son cœur explose de joie

Son corps se ploie sous ton empreinte

Lorsque tu noues fort ton étreinte.

 

Le ciel est dur lorsqu’il foudroie

De ses éclairs la terre entière

Son amour est pur quand tu es sa proie

Et qu’il frappe fort comme une prière.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés