A petits pas comptés, avance sur ce chemin

Ne prend pas les sentiers, garde bien dans ta main

Ce joli parchemin que l’on t’a hier donné,

Tient le tout contre toi, prend garde de le froisser.

 

Une fois rentrée, près de la cheminée

Déroule avec soin ce rouleau de papier

Vois les traits et les points, et les lettres liées

Les étranges dessins aux tons enluminés.

 

Saisis entre tes doigts le pinceau le plus fin

Et dessine le motif à l’esprit qui te vient

Ajoute à ces vies si finement contées

Ton histoire à toi comme tu l’as rêvée.

 

Puis donne à ton tour le parchemin roulé

A celle ou celui que tu as rencontré

A qui il appartient de poursuivre le jeu

afin que de nous il reste un petit peu.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés