Tu vas tu viens et tu déclames
Ivre des foules qui t'acclament
Quand tu promets ce qu'elles réclament

Tu te tiens droit sur les estrades
Au beau milieu des pétarades
Fier de tes rodomontades

Quand tu arrives a tes fins
Quand tu te montre le plus malin
De tous ces pantins ces aigrefins

Alors face aux problèmes sans fins
Quand dans tes mains il n'y a rien
Que sont assombris les lendemains

Alors vont tes hommes de main
Expliquer que pour notre bien
Il faut que l'on comprenne enfin

Que ce programme n'est pas le tien
Le seul qui vaille pour demain
Oui car demain on verra bien.

Aujourd'hui vous avez très faim
L'avenir est entre vos mains
Ce sera à la Saint glin -glin !

Pierre BOUTET

Tous droits réservés